Les coulisses de la taxidermie

 

Bien loin de certaines idées reçues et du « bricolage » d’amateur, la Taxidermie est un art qui nécessite une solide connaissance animale, la maîtrise des techniques du tannage, de la sculpture et du modelage … et un goût artistique très prononcé ! En images les étapes de la naturalisation : ici sur un Jaguar, décédé dans un zoo et naturalisé pour le Musée d’Histoire Naturelle d’Aix-en-Provence.

 

L’animal (photo 1) est soigneusement dépecé tout comme vous ôteriez un vêtement, et tous les cartilages et chairs sont enlevés pour un tannage optimum de la peau (photo 2)cette étape peut durer de quelques jours à plusieurs semaines.

 

Dans le cas présent, le Jaguar sera couché sur une branche synthétique qui est préalablement réalisée en résine polyester (photo 3).

 

 

 

 

Vient ensuite la fabrication du mannequin en mousse de polyuréthane, ajusté aux dimensions du sujet et bien entendu adapté à la branche (photos 4 et 5).

 

 

 

 

Une dernière vérification de la peau sur le mannequin (photo 6) avant de procéder à l’habillage définitif de la peau puis aux coutures des incisions pratiquées lors du dépeçage.

 

 

 

 

Enfin après une période de séchage et quelques petites finitions (photos 7 et 8), voici notre Jaguar terminé.

 

 

Sylvie Fanucci

VOIR LES PHOTOS